PNG - 11.2 ko


only for you MJ

2020

Explorateur, je mets le cap sur Miss Galactica, MJ, la Femme Céleste.


Un voyage pour relier la terre et le ciel (le corps et l’esprit). En quête des sens pour m’acheminer vers la quête du sens et aboutir à la quintessence.

Enfin, la transcendance, essentielle et pure... l’expérience de la PLÉNITUDE

A tantôt Darling ! 

MP3 - 1.8 Mo
pour écouter cliquer sur l’image
 

Je saute sur la marelle
... 6, 7, 8, atteindre le Ciel
Ravi par une belle fugitive
Mes espoirs cristallisent à la marge
...
Et maintenant cette trop longue absence
Mes pensées tournées vers le sanctuaire déserté par l’idole
Le vide angoissant d’un autel sans amour hante mon esprit
Dans les ruines de mon être défait
Rencontrons nous
Tout ira mieux
 

Lèvres charnues, joli sourire...
Notre premier baiser à la grâce des accidents heureux de la vie
Un picotement du soleil au milieu de l’hiver glacial
Mon Ave Maria c’est la caresse de ta voix
Au creux de mon oreille la tonalité de ta psyché
J’ai craqué pour ton épaule ! et le reste aussi…
J’ai chancelé pour tes charmes dans le souvenir vertigineux de nos lèvres collées. Médusé par ta féminité chiaroscura, je m’égare. Mes illusions gèlent dans le spectre d’une lune tamisée. Avec quel espoir de raviver la douceur de nos émois ?

MJ, Holy Mermaid of the seven seas, tu me fais penser à Botticcelli « La naissance de Vénus ». Cette pudique Vénus se cache maladroitement les seins ainsi que son sexe masqué par sa chevelure.

Ma Princesse de la Mer, au naturel séduisant et à la beauté pleine de grâce, ton érotisme discret incarne le désir et la sensualité de l’amour naissant.

Portfolio

P.-S.


RSS 2.0 [?]

Private area

Site created with SPIP

Optimised for Mozilla Firefox

Squelettes GPL Lebanon 1.9

Wikipacific is not responsible for
the content of external websites