PNG - 11.2 kb


Jazz sur la ville

July 2016

Le Marseille Festival Jazz des cinq continents s’est affirmé après 17 années de présence, parmi les grands festivals de jazz de renommée internationale. Une "destination jazz" incontournable pour goûter au plaisir de soirées d’été vibrantes grâce à des moments uniques sous la voûte étoilée.
Photographies Lotti Pix www.Lottipix.com

Marseille Festival Jazz des cinq continents s’intègre parfaitement dans sa ville. Ouverture en entrée libre le 20 juillet, Ilhan Ersahin’s Istanbul Sessions a fait pulser la Friche la Belle de Mai avec du jazz world aux influences balkanico-turques et arabes.

Le 21 juillet le public investit le Théâtre Silvain où Didier Lockwood révèle tous les secrets du violon avant de céder la scène à Jan Garbarek, le 22. Ensuite au MuCEM, le 23 juillet, l’australienne Sarah McKenzie vibre sur un "jazz-bossa" tandis que Kyle Eastwood créée une ambiance groove et hard-bop suivi, le 24, par Hugh Coltman.

Rendez-vous sur les pelouses du Palais Longchamp, à partir du 25 juillet, pour écouter Ibrahim Maalouf et sa trompette et la jeune Ester Rada avec un groove israélien venu d’Ethiopie. Le 26 c’est la bande boostée de funk des Snarky Puppy, St Germain (le 27), avant d’assister à un moment fort du festival « Autour de Chet », le 28 juillet, avec Jamie Cullum.

Comme chaque année, d’autres lieux proposent également des rendez-vous autour de la musique (conférences à la BMVR, performances du groupe Panam Panic au Square Edmond Rostand).

Véritable figure de proue du Marseille Festival Jazz des cinq continents, le talent et génie de Bernard Souroque - aujourd’hui disparu - marque cette édition 2016. C’est dans le jardin du Palais Longchamp jusqu’au 29 juillet, et la soirée soul du charismatique chanteur Seal.


RSS 2.0 [?]

Private area

Site created with SPIP

Optimised for Mozilla Firefox

Squelettes GPL Lebanon 1.9

Wikipacific is not responsible for
the content of external websites